Programme 2018

Comment la qualité reflète-t-elle nos organisations ?

@Meetic 

Dans un environnement de transformation digitale, d’Agilité at Scale, il est primordial de mesurer notre capacité à apporter de la valeur à nos utilisateurs. Cela revient également à mesurer la performance de nos organisations, dixit Melvin Conway, « Les organisations qui conçoivent les systèmes sont contraintes de produire des modèles qui sont des copies de leur propre structure de communication ».

Dans ce contexte, comment la qualité peut-elle être un indicateur clé pour mesurer notre performance ? Comment, nos pratiques de tests, reflètent-elles nos organisations ? Au travers mon expérience chez Meetic durant ces 5 dernières années, je vous propose un retour d’expérience sur les grands changements stratégiques techniques et produits qui m’ont amené à vous proposer cette réflexion autour de l’impact de nos organisations sur la qualité.


L’UX a sauvé mon DevOps

@Elium 

Elle s’appelle UX, lui s’appelle Devops. Ils sont amoureux mais sont au coeur de disputes entre deux familles rivales tels les Capulet et les Montaigu.

Elle partage beaucoup de points communs avec lui :Ils ne voient jamais un projet dans son intégralité. Les deux sont des concepts émergeants des années 2010 au sein de l’IT. Ils sont tous les deux au centre des équipes et servent de liant entre les développeurs. Mais malgré tout, tout les sépare ! Cependant, les choses ont changé et les meurs ont évolué. Un jour, alors que notre Devops tentait en vain de convaincre sa hiérarchie, de désespoir, il se tourna vers UX et pria pour son assistance. Ce qu’il vit alors l’enchanta et il compris … Ses faiblesses étaient ses forces et il pouvait lui apporter autant. Son idéation était semblable à son automatisation. Quand il lui parlait de Scale, elle comprenait même si ce n’était pas la même chose (analytics scale) et leurs objectifs étaient beaucoup trop semblables pour que ce soit une coincidence…

Venez voir l’histoire d’amour la plus improbable des ces 10 dernières années !


Immersion ! La sécurité applicative au cœur du DevOps

@THALES 

Pour accompagner l’accélération d’un monde en constante mutation, à la fois imprévisible et riche d’opportunités, Thales a mis en œuvre une démarche active de transformation, adoptant notamment les méthodologies Agiles/Lean et la culture DevOps. Une grande partie de notre activité portant sur des processus métiers critiques et des données sensibles, nous avons rapidement constaté que la confiance est un impératif à cette transformation, et qu’elle passe en particulier par la cybersécurité.

C’est pourquoi, entre choc culturel et nécessité d’évolution permanente, nous avons construit une culture DevOps, en y intégrant notre savoir-faire informatique et notre expertise en cybersécurité, pour une démarche DevSecOps de bout-en-bout.

Comment déployer du DevSecOps pour des environnements projet multi-sites, multi-clients, ou bien encore dans des contextes contraints où le déploiement de solutions en opération se révèle être une étape critique du projet?

L’objectif de cette session est de partager avec vous ces retours d’expérience et les enseignements de la culture DevOps/DevSecOps.


Retour d’expérience : faire du DevOps dans une relation contractuelle et commerciale entre client (Dev) et fournisseur (Ops)

@Oxalide 

Au-delà des outils et des automatismes, le DevOps est avant tout une affaire de culture, de collaboration et de partage de responsabilité.

Tout cela est très bien, mais comment gérer un RACI dans ce contexte ? Pire ! Comment faire entrer une relation contractuelle et commerciale entre un client (Dev) et un fournisseur (Ops) dans ce nouveau monde ? Retours de 2 ans d’expérience sur le sujet du responsable DevOps d’un infogérant parisien.

Et quels sont les next steps dans cette relation ?


Mise à l’échelle d’une équipe d’astreinte dans un contexte de forte croissance

@Teads

Chez Teads comme ailleurs, tout incident de production a des répercussions importantes sur le revenu de l’entreprise. Nous avons décidé de repenser l’organisation de notre équipe d’astreinte afin d’absorber la complexité grandissante de notre plateforme et d’en minimiser le downtime lors des incidents majeurs. Ce talk est un retour d’expérience sur les choix que nous avons fait, leurs avantages et leurs inconvénients.


L’approche DevOps @IFS.alpha

@BNP Paribas

IFS.alpha est un programme d’incubation de nouveaux services dont l’objectif est d’accompagner les différents métiers de BNP Paribas International Financial services, qui couvrent les assurances, le crédit, l’immobilier, la banque de détail à l’international et la banque privée. Cet accompagnement porte sur la transformation de leurs méthodes de travail et de leur business model. L’ambition de cette initiative est d’accélérer les mises sur le marché de nouvelles offres qui soutiennent le core business ou qui développent la diversification des activités traditionnelles bancaires.
IFS.alpha n’est pas un lab, mais plutôt une usine de production de nouveaux produits.

La mise en oeuvre du DevOps au sein d’IFS.alpha :

  • Culture
    Agilité poussée à l’extrême Projet porté par une squad regroupant dans un même espace toutes les compétences (Busines, Dev, Test, UX/UI) pour le développement d’un produit en 6 mois. Concentration des énergies au sein de la squad pour la construction d’une vision et d’un objectif commun Scrum time box : livraison de valeur business toutes les 2 semaines-> un produit utilisable par nos clients cibles.
  • Automatisation
    Recrutement de personnes ayant de l’appétence pour l’automatisation et le travail en méthode Agile, Automatisation des taches de développement et de test afin de produire et délivrer rapidement de la valeur Mise en oeuvre from scratch des chantiers : infrastructure as code, intégration continue, automatisation des tests, delivery continue Consolidation des acquis de ces chantiers par : la construction d’un pipeline DevOps type; la mise à disposition d’une offre de services ; la Mise à disposition d’une architecture de référence.
  • Lean
    Amélioration continue de l’organisation, des techniques, des outils, des méthodes et des hommes au regard de problèmes détectés et partagés via les Rex Fluidification, simplification des process.
  • Measurement
    Validation de l’opportunité business via les beta tests : le produit est mis entre les mains de clients potentiels toutes les 2 semaines.
  • Sharing
    Communication et synchronisation permanente via les chapter, les scrum master Coffee afin de délivrer rapidement + Nos challenges actuels : Comment intégrer l’Ops et la sécurité dans le processus de création produit, au regard des contraintes groupes BNP ?

La mise en oeuvre du devops dans une entreprise « classique » IT

@Crédit Mutuel Arkea

Le CMArkea a entrepris, il y a bientôt 3 ans, des expérimentations devops. Nous vous proposons de retracer cette aventure à 360°, depuis les premières mises en oeuvre organisationnelle avec support outillés (cloud privé, containerisation, intégration continue, continuous delivery, monitoring, exploitation), jusqu’à son déploiement à l’échelle de l’entreprise. Cela nous permettra de vous présenter les grands changements et les choix structurants que nous avons du faire pour passer d’un modèle plutôt organisé en silo à un modèle avec plus de transversalité et une répartition différente des responsabilités : ceci en garantissant les contraintes qui s’imposent à l’IT d’une banque assurances. Cette présentation, sera un vrai retour du « terrain », avec des constats très intéressant, tant sur l’organisation que technologiquement. Bien sûr, cette démarche s’accompagne de difficultés identifiées et nous sommes convaincus que l’histoire de cette aventure permettra à l’audience d’affiner son positionnement sur sa démarche devops.


Échouer pour mieux réussir : les GameDays chez Datadog

@Datadog

Depuis notre pratique des «Game Days» chez Datadog, nous avons pu voir de véritables améliorations dans la résilience de notre infrastructure. Casser les systèmes intentionnellement a changé la vision que les développeurs ont de l’architecture de leurs services. Cela a un impact direct sur leur code et la façon de le tester, et aussi renforce la connaissance opérationnelle en les préparant à différents types d’incidents en production. Pousser un service à ses limites dans des conditions réelles en apprend souvent beaucoup plus sur ce système aux ingénieurs (parfois des choses surprenantes) que n’importe quels tests en pré-production ou considération théorique. Dans ce talk, Léo présentera certains « Game Days » ainsi que la démarche de leur mise en place chez Datadog pour en faire une « tradition ».


On n’attend plus que vous.

ET VOUS, QU’ATTENDEZ-VOUS ?

Un message de la part de nos sponsors :
back to top